Mon Top Cinéma 2017

Cinéma, Culture

“She redid all of it, every last detail. Well she breathed life back into every room.”

Mother !

Cette année je fais les choses un peu différemment car mon top ne contiendra pas uniquement des films de 2017 mais également des films que j’ai vu en 2017 qui sont sorties à des dates antérieurs. Pour trois raisons : La première c’est que j’ai envie de parler de ces films que j’ai découvert plus tard et pas uniquement dans une salle de cinéma. La seconde, c’est que ça fera un article plus riche, plus complet mais aussi plus varié. La dernière raison, c’est que les films de 2017 sont critiqués un peu partout sur le web durant l’année ou avec des tops de fin/début d’année comme le miens  (notamment sur YouTube). Ce sera donc plus une sorte de bilan de mon année 2017 en cinéma. Les dates de sorties sont mises à coté du titre pour s’y retrouver simplement.

Numéro 10

( 2017 ) Zombillénium

Un film français d’animation 3D cel shading ( éclairages, textures et couleures non photoréalistes offrant un rendu dessin )  d’après la très bonne BD entièrement faite en image vectorielle ( Technique de création d’image numérique basée sur des courbes mathématiques et des figures géométriques ) de Arthur de Pins. Très amusant, rythmé et agréable visuellement. 

Numéro 9

( 2017 ) Grave

Un film de genre franco-belge réalisé par une femme et produit par Julie Gayet, c’est déjà assez rare pour être souligné. De plus le film est bon et possède un univers, un esthétisme et une ambiance marquante. Les jeunes actrices s’en sortent très bien. Un film d’horreur francophone à voir !

Numéro 8

( 2009 ) Triangle

Attention ne vous fiez ni à son affiche, ni à son début. Ce thriller d’horreur psychologique possède une intrigue redoutablement efficace et un propos beaucoup plus intéressant qu’on ne pourrait penser de prime abord, à voir jusqu’au bout ! Je n’en dirai pas plus pour ne pas gâcher toutes les surprises que le film nous offre.

Numéro 7

( 1974 ) Black Christmas

Pour ma culture personelle j’ai eu envie de me plonger dans toutes les saga de Slasher Movies ( genre particulier du cinéma d’horreur ou un tueur en série tue plusieurs personnes ). Après avoir regardé tous les Halloween, tous les Freddy, tous les Chucky, je me suis matté l’un des tout premier de ce type. Un vieux film qui pose toutes les bases d’un genre ultra populaire pour les amateurs de cinéma horrifique et qui possède une ambiance malsaine, intéressante et travaillée. 

Numéro 6

( 2017 ) I Don’t Feel at Home in This World Anymore

Derrière ce très long titre (littéralement, “je ne me sens plus chez moi dans ce monde”) se cache ma grosse surprise coup de coeur de l’année. Un film original Netflix qui se joue des codes du cinéma, qui mélange la comédie dramatique au thriller d’action et tellements d’autres genres… Avec un Elijah Wood mi-looser mi-héros et une Melanie Lynskey excellente en femme à bout de nerfs. Un rythme maîtrisé, de la fraîcheur et de la surprise, sans arrêt de la surprise ! On rigole, on est sous tension et on est décontenancé. Il ne laisse pas indiférent.

Numéro 5

( 2016 ) Premier Contact

Au cinéma, on s’est souvent posé la question de l’arriveée d’extra-terrestres sur notre planète. La question originale ici est la communication avec eux. Comment nous essaierons de parler avec eux ? Comment ils essaieront de nous parler ? Le thème est intéressant et bien traité. Denis Villeneuve nous livre encore une réalisation très léchée. Le scénario, bien qu’un peu prévisible est sympa. Un film de science-fiction original qui mérite d’être considéré entre un terrifiant “Alien” et un (trop ?) calme “Rencontre du troisième type”.  La tension est palpable dans ce mélange de science-fiction et de thriller. 

Numéro 4

( 1998 ) Perfect Blue

Je suis un très grand fan de sa série d’animation “Paranoia Agent” qui est selon moi l’une des meilleurs séries d’animation japonaise. Satoshi Kon était un auteur qui avait un style très particulier avec une ambiance souvent entre deux monde, entre le malsain et le beau. Les illusions, la psychologie fragilisée ou brisée sont souvent au centre de ses créations. Quand on regarde “Perfect Blue”, il est frappant de voir à quel point ce film a pu influencer le monde du cinéma. Il s’agit d’un thriller psychologique et dramatique de haute volée avec une animation et des dessins qui n’ont pas pris une ride. À voir absolument.

Numéro 3

( 2016 ) Room

Un film qui date donc de 2016 et qui aurait certainement gratté une place dans mon top 3 cinéma 2016 de l’époque.
Ce film est une adapatation du roman éponyme d’Emma Donoghue, que je n’ai pas lu. Mon avis ne se base donc que sur le film en tant que tel.
Le sujet du film est plus que délicat et il est traité avec brio. En effet, le film parle de la séquestration d’une femme et son enfant.
L’actrice a obtenu un oscar pour ce rôle et quand on voit le film on comprend vraiment pourquoi : elle est juste, touchante, bouleversante et crédible. Mais l’acteur qui fait l’enfant est aussi très doué pour son jeune âge, ce qui est pas toujours évident en cinéma. Ce film nous fait passer par plusieurs étapes, nous surprend, nous met sous tension, nous émeut, et est construit d’une façon brillante. La réalisation fourmille de bonnes idées et est très belle, ce qui contraste énormément avec la noirceur de ce qui est raconté. Le film ne bascule jamais dans la facilité et réussi même l’exploit d’être d’une grande poésie. Il pose les bonnes questions et en soulève des plus glaçantes.

Numéro 2

( 2017 ) La La Land

Un film qui a plutôt fait l’unanimité. C’est une très belle comédie musicale plus que surprenante, avec une bande originale incroyable et une réalisation aux petits oignons. D’ailleurs tout comme les oignons, ça va vous faire pleurer… Oui oui,  pour le coup, c’est assez difficile de lutter contre le film qui nous embarque dans son tourbillon. L’histoire est plus que touchante. Emma Stone et Ryan Gosling arrivent à la transcender. Des chorégraphies folles, un travail des costumes soignés, une histoire maîtrisée et une fin magistrale qui joue avec nos attentes et notre propre prédiction.

Numéro 1

( 2017 ) Mother !

Ceux qui me connaissent plutôt bien savent que je suis un très grand fan du réalisateur Darren Aronofsky. C’est donc toujours avec un mélange de craintes et d’excitation que je vais voir ses films en salle. Cette année je n’ai pas été déçu… Je le suis rarement avec lui en fait. Mais c’est vraiment possible qu’un jour je n’adhère pas ou alors que j’adhère moins bien (comme pour Noé). Ce film a beaucoup divisé apparemment et c’est plus que compréhensible vu les thèmes et la façon dont ils sont abordés. Pour ma part, j’ai été encore une fois en immersion totale et ce n’est pas l’expérience la plus agréable qui soit concernant ce film. J’ai été malmené et j’ai aimé ça. Ça devient rare les films qui nous bouscule intérieurement, surtout aussi violemment. La forme assez inédite que le film adopte dans sa réalisation est folle et c’est vraiment ce qui fait qu’on va suivre de manière claustrophobique le film. Les caméras suivent la performance incroyable de Jennifer Lawrence de manière quasi subjective. Mais attention, “Mother !” est un film qui est très brutal. Il n’a pas de pitié. On le reçoit en pleine face et nous prend en otage durant son visionnage. C’est pour cette raison qu’il faut avoir le cœur bien accroché. Ce film, cette expérience incroyable, est une autre façon, voir une nouvelle façon, de traiter le cinéma d’épouvante (ou plutôt d’angoisse ?). Donc si on a pas peur d’être secoué il est à voir, qu’on adhère au message et à la forme ou pas.

 

Et vous ? Quels films avez vous aimés en 2017 ?

le rat et l'ours

Studio de graphisme

N’hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux et sur notre site internetlaughing

0 commentaires

Commentaires : Ajouter son grain de sable...

Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à le partager.

Top 3 Jeux-vidéos 2016

Mon top 3 des jeux-vdéos de 2016.

Lire plus

Ouverture des provinces du sable

Ouverture de mon blog. Sommaire de ce qu’il contient.

Lire plus

Flop 3 Cinéma 2016

Mon flop 3 des films de 2016.

Lire plus

The Vanishing of Ethan Carter

Ma critique de the Vanishing of Ethan Carter.

Lire plus

Bloody week-end 2017 (partie 1)

Notre aventure en tant qu’exposant au bloody week-end 2017.

Lire plus

Necronomi’con 2018

Mon retour et ma galerie de photos sur la Necronomi’con 2018 à Belfort.

Lire plus

Top 3 Cinéma 2016

Mon top 3 des films de 2016.

Lire plus

Mon Top Jeux-Vidéos 2017

Mon top des jeux-vidéos 2017.

Lire plus

Bloody week-end 2017 (partie 3)

Mes exposants coup de cœur au bloody week-end 2017.

Lire plus

Bloody week-end 2017 (partie 4)

Mes exposants coup de cœur au bloody week-end 2017.

Lire plus