Mon Top Cinéma 2018

Cinéma, Culture

All things that live, die. This is why you must find joy in the living, while the time is yours, and not fear the end. To deny this is to deny life. To fear this… is to fear life. But to embrace this… Can you embrace this?

You are stronger than you think.

I Kill Giants 

Mon top ne contient pas uniquement des films de 2018 mais également des films que j’ai vu en 2018 qui sont sortis à des dates antérieures. Pour trois raisons : La première c’est que j’ai envie de parler de ces films que j’ai découverts plus tard et pas uniquement dans une salle de cinéma. La seconde, c’est que ça fera un article plus riche, plus complet mais aussi plus varié. La dernière raison, c’est que les films de 2018 sont critiqués un peu partout sur le web durant l’année ou avec des tops de fin/début d’année comme le miens  (notamment sur YouTube). Ce sera donc plus une sorte de bilan de mon année 2018 en matière de cinéma. Les dates de sorties sont mises à coté du titre pour s’y retrouver simplement.

Numéro 15

( 2016 ) Ma vie de courgette

Un film d’animation helvético-français sur un sujet pas hyper joyeux ( la vie d’enfants dans des foyers et son lot de drame ) mais qui est traité avec distance, intelligence, humour et sans aller trop dans le pathos. Des personnages non clichés ou manichéens et tout en nuances. Assez court il se regarde très bien. Attention ça traite de sujets assez adultes. ( Mais oui on vous le dit partout l’animation n’est pas réservé aux enfants ).  Un style graphique assez unique, touchant, drôle et rythmé. Mais aussi traitant de sujets compliqués et pas toujours très joyeux. Un film léger et dur. Juste et beau. 

Numéro 14

( 1985 ) Legend

J’ai quand même pas mal de films cultes à rattraper et j’aime cette possibilité que je m’offre à découvrir des films qui ont marqués le cinéma et/ou les gens. Legend m’a été conseillé par monsieur Mad Art Factory et surtout sa compagne Slyblack  ( salut à vous si vous passez ici ). Comme on avait pas mal de points communs en séries et films je me suis dit que le conseil de Sylvie n’était pas inapproprié du tout. Et du coup j’ai beaucoup aimé le film…alors oui il est super beau et certains le trouverons “kitsch” (encore plus avec les années qui passent) mais justement j’adore ces peintures mouvantes incroyables et cette fable à la fois onirique et sombre. C’est très exagéré et les personnages et l’histoire sont très archétypaux mais c’est totalement assumé et transcendé.  

Numéro 13

( 2018 ) Summer of ’84

Mon Ours a eu vent de ce film et a voulu qu’on le regarde. Pour certains qui n’aiment pas la série “stranger things” et qui trouvent que c’est trop poussif voir hypocrite ou très en surface sur les années 80 (ce qui n’est pas du tout notre cas) je vous déconseille fortement ce film.  Pour les autres je vous le recommande. C’est pas exactement pareil même si ça y ressemble beaucoup, c’est très stéréotypé (volontairement je pense) mais pas du tout dépourvu de surprises (au contraire). C’est une sorte de thriller / film d’aventure un peu tendu avec un rythme assez bien maintenu. C’est assez sombre et la conclusion est assez glaçante. C’est pas dépourvu de défaut, mais c’est sans grandes prétentions.

Numéro 12

( 2018 ) Au poste !

Il y a que Quentin Dupieux qui fait du Quentin dupieux. Qu’est ce qu’un film de Dupieux ? De l’humour, du WTF, de l’onirisme, du brisage de quatrième mur, du meta, de la mise en abîme et un peu de vertige. Ce n’est peut être pas au niveau de son chef d’oeuvre “Réalité”. Mais c’est très drôle et toujours aussi surprenant. Pourtant on commence à le connaître…Mais ça marche toujours. Un film qui retourne un peu la tête mais qui est sans doute son film le plus “grand public” (pour ce que ça voudrait dire).  

Numéro 11

( 2018 ) Chasseuse de géants

J’ai été très attristé que ce film n’ai pas bénéficié d’une sortie en salles en France. J’aurais aimé le voir sur grand écran. Ce n’est peut-être pas le film de l’année mais il a le mérite d’être assez fidèle à son matériau d’origine (un comics que je recommande vivement). Plutôt très beau en terme de photographie, bien joué dont la notable et très jeune Madison Wolfe (16 ans) qui m’avait déjà scotché dans The conjuring 2, je pense qu’il faut vraiment suivre cette actrice, elle est prometteuse. Je trouve que c’est un très beau film, il est touchant et le personnage principal est attachant. En tout cas c’est un personnage qui me parle beaucoup. Ce n’est pas un film d’action pur comme le marketing à essayer de le vendre.

 

Numéro 10

( 1968 ) 2001 : L’Odyssée de l’espace

Je vous disais plus tôt que j’aime bien rattraper mes plus ou moins grosses lacunes en terme de films cultes… Bon ben voilà ici je pense que ça illustre bien. Le film repassait en salle chez nous avec entracte…du coup quelle meilleure manière de le regarder ? Que dire sur ce film qui n’a pas déjà été dit ? Je l’ai trouvé très bien (wow meilleure critique du film ever), mais j’avoue que j’ai presque été emporté dans le sommeil par certains moments (est-ce que ça en fait un mal pour autant ?).  C’est vrai que c’est une sacrée expérience et que pour l’époque ça devait être assez fou de voir ça. Mais ce n’est pas mon Kubrick préféré (devinez lequel c’est ?!). Oui mes quelques mots sont pas hyper originaux. Mais comme j’ai dit ce film a une telle aura que je n’ai presque pas envie d’en parler tellement tout a déjà été dit. Par contre je sais que beaucoup grinceront des dents de le voir que 10 ème de ce top, et ça c’est peut-être raconter quelque chose d’un tout petit peu neuf ? Un film à voir bien entendu !

Numéro 9

( 2018 ) L’Île aux chiens

De la stop motion, de la très très belle stop motion, de l’humour décalé, un casting incroyable (je l’ai vu en VO). Wes Anderson toujours aussi fou dans sa façon de composer ses plans, de raconter une petite histoire assez simple en apparence mais fourmillants de petites trouvailles amusantes et surprenantes tout en restant suffisamment malin et subtile pour ne pas s’ennuyer. C’est beau, c’est fin, c’est drôle, c’est fou, c’est original et c’est très malin.

Numéro 8

( 2018 ) Suspiria

Aller je me permets de dire un truc qui risque de choquer des puristes. Je n’aime pas Suspiria de Dario Argento. Ah et même pire que ça, je préfère largement cette version de Suspiria par Luca Guadagnino. Le pire c’est que l’annonce du remake me faisait pas spécialement envie au départ. Le casting était un peu flippant (exception de la géniale Tilda Swinton). Eh bien que dire ? Un nouveau type de film d’horreur selon moi, il ne se contente pas de recracher du bleu et du rouge à la Argento pour exister et propose un angle tout autre de l’oeuvre d’origine. Un angle qui me parle bien plus et qui est une nouvelle façon de construire un film d’horreur avec son lot d’énigmes. C’est un film assez incroyable. Bien qu’un peu trop long à mon goût. Attention c’est un film glauque, malsain et plutôt angoissant. Je ne parle même pas de son coté gore et trash. Mais ça n’en fait pas un film peu subtil pour autant, bien au contraire ! Ce film sort de pas mal de conformisme. On sent une vraie liberté malgré la pression sur les épaules que le réalisateur aurait pu subir de la part d’une horde de fans “puristes” du premier film.

Numéro 7

( 2018 ) Astérix : Le Secret de la potion magique

J’ai passé un super bon moment devant ce film. Il devient de plus en plus rare de rire au cinéma…En tout cas pour moi. Alors quand c’est le cas, ça fait vraiment plaisir. Je ne me suis pas ennuyé une seule seconde, les vannes sont efficaces, c’est super beau et d’un dynamisme dingue. Une animation de synthèse qui pourrait en découdre facilement avec le géant Pixar sans sourciller. L’histoire est prenante et réserve quelques bonnes surprises. Des délires qui vont parfois loin mais qui sont assumés. On s’amuse et on en ressort avec un grand sourire. La seule ombre au tableau d’après moi c’est Christian Clavier, dont j’ai jamais été fan… Je trouve que sa voix (et cet espèce d’accent un peu bourgeois) ne colle pas du tout à Astérix le guerrier Gaulois mais ce n’est que mon avis.

Numéro 6

( 2018 ) BlacKkKlansman – J’ai infiltré le Ku Klux Klan

Un film sur l’histoire incroyable d’un flic noir qui infiltre le Ku Klux Klan. En dehors du fait que c’est un très bon film (ce qui est déjà sympa non ?) qui se regarde tout seul, teinté de tension, d’humour et d’une mise en scène habile aux acteurs très justes… Le film se transforme en plus en excellent film à la vision de sa fin audacieuse qui mise en parralèle avec le reste du film délivre un message fort et puissant. Un film d’autant plus important aujourd’hui. Malheureusement…

Numéro 5

( 2018 ) Star Wars : Les Derniers Jedi

J’aurais jamais cru que je mettrais un jour un film Star Wars aussi haut dans un classement… Je ne suis pas spécialement fan de la saga, voir certains épisodes (même récents) me gavent particulièrement… J’ai trouvé que cet opus était superbe en terme de photographie (Steve Yedlin est définitivement super bon), dans sa mise en scène, dans son audace et surtout je ne me suis pas ennuyé du tout. Bref un très bon film d’action SF. Il a une façon de reconstruire ses personnages de manière assez brillante. Bon après il y a une scène que j’ai trouvé très …. en dehors du reste… c’est assez dommage. Mais globalement c’est une très grande et bonne surprise. 

Numéro 4

( 2018 ) Ghostland

Pascal Laugier m’avait traumatisé avec son “Martyrs”. Ben voila qu’il a recommencé cette année. Que dire, si ce n’est que j’ai rarement vu des réalisateurs plus doués que lui pour retranscrire la brutalité, la violence, l’horreur et le désespoir à l’image. Ce film est dur, il fait mal et ce film est brillant. Les actrices sont incroyables, l’histoire est palpitante et immersive. Un film qui retourne tes tripes, te les arrache et les écrase. Un film sur le mal véritable, pas celui de Freddy ou d’une créature de fiction qui te fait prendre une distance ou un recul, non un film réel, une fiction certes, mais un film sauvagement vrai. Un film poignant, triste, bouleversant et qui ne passe pas par quatre chemins. Âmes sensibles s’abstenir. 

Numéro 3

( 2018 ) Hérédité

Une photographie incroyable, des acteurs au sommet, une ambiance lourde et malsaine, une mise en scène magistrale, une histoire intrigante et bien articulée, des réflexions sur des thèmes assez durs… Le film arrive à te prendre pendant une dizaine de minutes au départ assez tranquillement et te calmer d’entrée de jeu en te brisant instantanément, tu n’étais pas prêt et personne ne l’était… Il arrive à gagner le pari audacieux de s’affranchir de toutes formes de limites…et en 2018 c’était pas facile au cinéma. Ce film va rester graver dans l’histoire du cinéma horrifique. Ah et bien évidement à ne pas laisser aux âmes sensibles ( sauf si elles en ont marre d’être des âmes sensibles ? ).

Numéro 2

( 1982 ) Dark Crystal

Film culte, retard, toussa toussa. J’avais du l’apercevoir un tout petit peu en étant petit…  Petit par contre je regardait en boucle “Labyrinthe” du même Jim Henson qui est un film que j’adore profondément encore aujourd’hui… Petit c’est donc Jim Henson qui me faisait voyager et qui me fait encore voyagé. J’ai donc regardé ce film dans son blu-ray avec ses making of. Et voila, que dire d’autre à part que je suis amoureux des œuvres et de la façon de faire de Jim Henson et de Frank Oz ? C’est beau, avec un univers original, c’est incroyablement bien foutu pour l’époque et c’est une histoire millénaire…  A l’air du tout fond vert qu’est ce que ça fait du bien d’avoir de pouvoir toucher ces créatures !

Numéro 1

( 2018 ) Annihilation

Tout simplement le meilleur film de science fiction de ces 10 dernières années. A voir. Sans se renseigner sur le film… (laisser la surprise agir totalement).

 

Et vous ? Quels films avez vous aimés en 2018 ?

le rat et l'ours

Studio de graphisme

N’hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux et sur notre site internetsealed

16 Commentaires

  1. Tétris

    Voilà un bien joli top qui me donne envie de voir pleins de flims.
    Et ravi que tu aies découvert 2001 dans de bonnes conditions !

    Réponse
    • Le Rat

      Ah ben c’est toujours sympa de parler cinéma avec toi, alors n’hésite pas à me dire quand tu aura vu ces films 😉

      Oh oui très bonnes conditions ! J’aimerais revoir Akira dans les mêmes conditions …. snif

      Réponse
      • Tétris

        J’ai déjà commencé par voir Annihilation.
        Ça ne m’a pas du tout parlé ni intéressé mais je l’ai trouvé joli.

        Réponse
        • Le Rat

          C’est pas celui que j’aurais conseillé à toi en tout cas. Lesquels tu n’a pas vu encore ? 🙂

          Réponse
          • Tétris

            3, 4, 6, 8, 11, 13, 14

        • Le Rat

          Je te conseil de regarder martyrs en premier 🙂 mais attention il se regarde pas trop à la légère. Après en fonction de ce que tu me dira dessus je verrais pour les autres.

          Réponse
  2. Tétris

    Tu triches, il n’est pas dans la liste !
    Mais je vais regarder ça alors, merci (le Martyrs de 2008 de Pascal Laugier hein, pas celui de 2015 de Kevin Goetz et Michael Goetz je présume).

    Réponse
    • Le Rat

      oui je vais voir si martyrs marche pour toi car laugier et laugier car ghostland 🙂 après je verrais si hérédité ou non ^^

      Réponse
      • Tétris

        Je viens de voir “Incident in a Ghostland”.
        J’ai vraiment apprécié. Je trouve que le père Laugier s’en sors bien mieux quand il n’essaie pas de révolutionner un genre mais se contente de bien faire ce qu’il maitrise déjà. ^^

        Réponse
        • Tétris

          “Hérédité” : check.
          Bon, j’ai l’impression de jouer le rabat-joie de service mais je vais me contenter de donner mon ressenti à chaud. Je trouve que c’est un bon film (je partage ton ressenti sur la photographie (ces lumières <3 ) et l'ambiance), mais je suis moins enthousiaste que toi.
          Le première heure pose toutes les bases (avec des indices bien trop évidents) et la seconde se contente se suivre le fil tendu touuuut doucement je trouve (ça se sent que j'ai trouvé ça bien trop long ?).
          Alors voilà c'est joli. Mais quand tu parles de réflexions intéressantes sur des thèmes durs (qu'est-ce qui est réellement dit sur la perte des proches si ce n'est que c'est difficile ?), que le film s'affranchit de barrière ou qu'il brise le spectateur j'avoue ne pas te suivre et je serais intéressé que tu développes car des choses semblent m'avoir échappées.

          Réponse
          • Le Rat

            je te réponds en privé 🙂 pas trop envie de trop dévoilé des films ici (ce qui est assez dur pour te répondre plus précisément dessus) 🙂

  3. Tétris

    Bon c’est vu.
    Pas banal dans le cinéma d’horreur (français, mais aussi tout court) pour sûr. La photo est belle et c’est convainquant. Maintenant, si j’ai apprécié les deux tiers film d’horreur j’ai eu beaucoup de mal avec le tiers de torture porn. Pas que j’ai trouvé ça horrible hein, c’est le début du film qui m’a coupé ma faim (oui j’ai eu l’idée saugrenue de déjeuner devant). C’est sans aucun doute supérieur à du Saw ou Hostel dans le traitement, mais je ne vois pas de finalité pour autant…

    Deux points rigolos : Dolan en enfant de “bonne famille” et le film est dédié à Dario Argento dans le générique.

    Réponse
    • Le Rat

      ah ah je vois, tu mange devant martyrs…
      Oui mais pas d’accord pour la partie de fin…elle prend totalement sens pour moi. spoil pas trop par contre :p

      Réponse
      • Tétris

        Bah j’avais faim et je ne savais pas ce que j’allais voir hein. J’ai tenu 15 minutes. ^^’

        Réponse
  4. Tétris

    Ayé j’ai vu tous les films de ton top (Suspiria excepté avant sa sortie en Blu-ray). Merci pour les recommandations !

    Réponse
    • Le Rat

      Cool, en espérant que tu as passé quand même un bon moment devant certains films quand même 🙂 tu me donnera ta liste à toi 😉

      Réponse

Commentaires : Ajouter son grain de sable...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à le partager.

Top 3 Cinéma 2016

Mon top 3 des films de 2016.

Mon Top Cinéma 2017

Mon top des films 2017.

Flop 3 Cinéma 2016

Mon flop 3 des films de 2016.

The Vanishing of Ethan Carter

Ma critique de the Vanishing of Ethan Carter.

Bloody week-end 2017 (partie 1)

Notre aventure en tant qu’exposant au bloody week-end 2017.

Bloody week-end 2017 (partie 2)

Notre aventure au bloody week-end 2017.

Top 3 Jeux-vidéos 2016

Mon top 3 des jeux-vdéos de 2016.

Bloody week-end 2017 (partie 4)

Mes exposants coup de cœur au bloody week-end 2017.

Mon Top Jeux-Vidéos 2017

Mon top des jeux-vidéos 2017.

Ouverture des provinces du sable

Ouverture de mon blog. Sommaire de ce qu’il contient.